samedi 10 janvier 2015

L'ALD (l'Amitié Longue Distance) #2

Dans cette série d'articles on parle d'Amitié Longue Distance. Parce que l'amitié c'est aussi important que l'amour (parfois plus important) et parce que des amies qui sont séparées doivent s'adapter pour faire vivre cette amitié.

Les amies les plus chères à mon cœur habitent dans des contrées lointaines et ces articles sont pour vous.

Dans le premier article de cette série vous avez pu faire la rencontre de Julie et voir comment deux personnes qui n'ont jamais vécu dans la même ville font pour maintenir leur amitié à flot. Aujourd'hui nous allons parler d'une toute autre ALM. Celle de deux amies qui se sont vu tous les jours et qui ont été séparés par la distance d'un seul coup.

Une seule petite année nous a suffit. Un an. C'est le laps de temps qu'il nous a fallu pour nous rencontrer, nous connaître, nous apprécier et devenir des choupinettes de cœurs (vous ne devez pas comprendre ce charabia mais toutes les amies parlent en langage codé non?). Ce n'est certes, pas long mais quelle importance quand vous avez trouvé une personne qui vous comprend, vous soutient et vous aime malgré le fait que vous soyez une timbrée sortie de l'asile. Le fait de trouver une connexion de ce genre avec une personne est extrêmement rare. Il serait donc idiot de couper cette connexion sous prétexte que vous êtes séparée physiquement de cette personne pour des raisons professionnelles. Et ce n'est pas 893 km qui vont réussir à nous séparer ! Flûte alors !


Marie et moi avons été dans la même classe pendant une année, lors de notre DUT. Oui nous avons passé notre DUT en seulement un an mais qu'est-ce que j'aurais pas fait pour avoir encore un an de plus avec toi. Nous aurions pu faire plein de choses lors de cette 2nde année !

Nous aurions pu avoir de bonnes notes en stats. Nous aurions pu jouer un deuxième épisode du "Monopole du Père Noël". Nous aurions pu rajouter une autre page à notre dictionnaire. Nous aurions pu nous emmitoufler dans nos doudounes à capuches car the winter is coming. Nous aurions pu gagner un prix à Tech de Pub en montrant nos seins (ça n'a pas fonctionné avec les fesses de Lucas). Nous aurions pu dépouiller les garçons au poker (en s’entraînant très fort). Nous aurions pu avoir un peu plus de temps.

2 commentaires: