mardi 23 décembre 2014

Pretty Little Liars, c'est n'importe quoi mais on adore !

Mardi 9 décembre 2014 a été diffusé l'épisode 13 de la saison 5 de Pretty Little Liars : How the A stole Christmas. Avec Marie, nous l'avons regardé en même temps et nous avons fait un débrief à la fin de l'épisode. Nous sommes parvenues à la conclusion suivante : c'est n'importe quoi... mais on adore !
Explications...
Attention Spoilers !


Minimalistiques-serie-television-pretty-little-liars-menteuses


Pretty Little Liars, c'est surtout une histoire de secrets. Une fille morte, quatre jolies filles qui cachent de noirs secrets et un mystérieux harceleur ("A"). Depuis 2010, nous suivons les aventures de ces jeunes filles, et nous essayons autant qu'elles de démasquer ce mystérieux "A" et de comprendre ce qui est arrivé à Alison le soir de son soi-disant meurtre.

La première saison nous a tout de suite mis dans le bain. On vit le quotidien de ces filles comme si on y était. On est capable de s'identifier (un peu) à elles, de se demander ce qu'on aurait fait dans la même situation. On essaye de savoir qui est ce harceleur qui semble être omniprésent. Et puis à la fin de la 2ème saison on découvre enfin d'identité de "A". Première déception : on nous avait promis que ce serait différent des livres, eh ben non. Mais on s'est attaché aux personnages et on veut savoir ce qui se passe ensuite alors on continue.

Minimalistiques-serie-television-pretty-little-liars-menteuses
Ce qu'il faut savoir avec "A" c'est que le concept semble immortel. Il y en a toujours un qui se cache derrière cette identité pour harceler les filles. Et puis les mystères et les drames s’enchaînent et on est tellement pris dans ce tourbillon qu'on ne remarque même plus l'incohérence de tout ça.

Car, si on regarde les 5 cinq saisons attentivement et en essayant de relier tout ça, on y comprend plus rien ! Alors, peut être qu'ils nous embrouillent pour pouvoir nous raconter tout en entier lors de la septième et dernière saison mais en attendant, nous sommes dans le brouillard. Comme par exemple, la nuit du meurtre d'Alison. Ils nous on tellement abreuvé d'informations, que je ne sais plus trop ce qui s'est passé. Qui a frappé qui, qui s'est déguisé en qui, bref c'est le flou total !

Après il y a des épisodes qui ne servent strictement à rien dans la progression de l'histoire. Comme l'épisode en noir et blanc (4x19) et l'épisode de Noël. Visuellement parlant, c'est superbe, on retient notre souffle pendant l'épisode car ils savent nous mettre en haleine, mais on n'avance pas.

On espère sincèrement qu'ils vont nous expliquer tout ça et qu'on ne sera pas déçue par la fin de la série.

Sur ce,

Minimalistiques-serie-television-pretty-little-liars-menteuses

Rendez-vous en Janvier ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire